agora.eu.org/
espace d'hébergement associatif | un projet d'alterezo asbl
Support - FAQ > Généralités

Généralités

Quelles sont les règles que je dois respecter quand je crée mon site web ?

Vous êtes responsables de ce que vous publiez sur le web comme vous l’êtes de ce que vous publiez en dehors. Bref, il vous incombe de respecter la loi. Entre autres choses, sachez donc que :

  • Le traitement informatique de données personnelles est soumis à la loi sur la protection de la vie privée. Renseignez-vous avant d’accumuler des données personnelles dans une base de données. Une adresse utile sur la question est très certainement celle de la commission de la protection de la vie privée : http://www.privacy.fgov.be/.
  • La diffusion de fichiers violant les droits relatifs à la propriété intellectuelle (musique, films, logiciels,... sans les autorisations adéquates) est interdite, quelle que doit l’opinion qu’on puisse avoir de la question.
  • La diffusion de propos racistes ou pédophiles est bien évidemment rigoureusement interdite. Soyez aussi attentifs à ne pas diffuser des propos diffamatoires. De manière générale, les propos attentatoires à la personne d’autrui sont à proscrire.

En ce qui concerne les limites techniques du serveur, nous vous demandons de respecter les quelques règles suivantes afin de garantir la qualité du service dont vous-même et les autres utilisateurs du serveur bénéficient :

  • De manière générale n’abusez pas des ressources dont vous disposez sur le serveur (espace disque, bande passante, temps de calcul,...). En particulier, un serveur N’EST PAS :
    • Un lieu où stocker en masse des documents (même hors ligne).
    • Une station de calcul à votre disposition.
    • Un second ordinateur personnel. Ce n’est pas le lieu où exécuter des programmes personnels (i.e. un client mail).
  • Evitez de mettre en lignes de très gros fichiers (plus de 100 Mo) et/ou des fichiers très demandés (plusieurs dizaines de milliers de visites par jour) pouvant affecter sensiblement la bande passante du serveur. Si vous avez un doute, contactez-nous avant de mettre en ligne un fichier.
  • Pas de streaming audio/vidéo ou de fichiers ram, rm ou wmv. Offrez plutôt vos fichiers en téléchargement aux format MPEG, AVI, OGG ou MKV.
  • Dans la mesure du possible, évitez de répétez les calculs lourds plus qu’il n’est nécessaire. En particulier, prégénérez vos galeries de photos (utilisez un système de cache) plutôt que de les générer on-the-fly à chaque affichage de la page.

En dehors de cela, nous vous suggérons vivement de respecter les quelques recommandations suivantes :

  • La vocation du web est d’être accessible à tous. Essayez votre site sur plusieurs navigateurs avant de le publier. Si votre site passe le validateur, c’est parfait ! De même, votre site devrait pouvoir être accessible pour les navigateurs adaptés aux mal-voyants : à ce propos, voyez le site http://www.braillenet.org/.
  • Diffusez autant que possible vos documents dans un format ouvert (c’est-à-dire dans un format qui pourra être lu par tous, au contraire d’un format propriétaire dont la lecture sera réservée aux utilisateurs de certains logiciels). Voici, à titre indicatif, un petit tableau de correspondance :
Format propriétaire Format ouvert équivalent
.doc (Microsoft Word) .odt, .rtf
.xls (Microsoft Excel) .ods
.ppt (Microsoft PowerPoint) .odp
.mp3, .wma .ogg
.swf .svg
.gif .png

Selon la même logique, évitez le « Flash » (format développé par la société Macromedia) : il est lourd, peu maniable, généralement inutile, non indexable par les moteurs de recherche et il s’agit d’un format propriétaire non lisible par un certain nombre de navigateurs et parfaitement inaccessible aux aveugles !

Prenez conscience du fait que respecter ces quelques règles, c’est simplement rendre votre site web accessible à tous, et donc maximiser le nombre de ses visiteurs potentiels. C’est aussi contribuer à créer un web dans lequel personne ne peut s’approprier les langages qui servent à communiquer (les standards).


J’ai envie de participer à la gestion du serveur, c’est possible ?

Oui. Commence par t’abonner à la liste agora-server. C’est là qu’on discute des services existant sur le serveur, de la pertinence de telle configuration, de l’utilité d’ajouter tel logiciel,... Les archives de la liste sont publiques.


Je ne reçois pas de réponse à un mail envoyé au support d’agora ?

Une seule explication crédible : la réponse à votre question se trouve dans la FAQ ! (et si vous êtes en train de lire ceci, c’est déjà bon signe). Plus sérieusement : il arrive qu’un mail passe à la poubelle par erreur ou soit perdu dans le flot du courrier. Si vous n’avez pas reçu de réponse après deux ou trois jours (et que vous avez relu attentivement la FAQ), repostez-le.


Comment être tenu au courant des nouvelles d’Alterezo ?

Chaque fois qu’une nouvelle importante doit être communiquée aux membres de l’ASBL, nous l’envoyons sur la liste alterezo-membres. Vous pouvez vous y abonner librement (et si vous êtes hébergés chez nous, nous vous le suggérons même avec insistance : sans cela nous ne pourrons pas vous transmettre certaines informations importantes). Notez que les archives de la liste peuvent être consultées très facilement.


Qui puis-je contacter en cas de problème ?

Une seule adresse : support AT agora.eu.org.

Il est inutile d’envoyer des courriels à une personne en particulier, ils risquent juste d’être perdus dans la masse et ignorés.


Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ?
N'hésitez pas à nous poser une question (par courrier électronique)

xhtml valide | dernière mise à jour du site : 28 décembre 2016 | administration